La visite de la base d'ELVINGTON - Juin 1998

- La base d'Elvington, située près de la ville d'York, dans le nord de l'Angleterre a abritée pendant la guerre 39/45 deux escadrons de bombardiers lourds de la Royal Air Force : le 2/23 Guyenne et le 1/25 Tunisie. Ces 2 escadrons, les 346 et 347 étaient composés à 100% d'équipages Français, venus de France et d'Afrique du Nord pour rallier la France libre.

- La visite de cette base fut possible grâce à l'initiative des anciens combattants de la RAFA (Royal Air Force Association). Ce fut un grand moment de retrouvailles pour les anciens et une découverte pour les épouses, et descendants de ces combattants, ainsi que les amis et les passionnés de l'aviation.

- Le moment était d'importance, car il s'agissait de l'inauguration du Halifax, entièrement reconstruit sur la base, pour que le musée trouve toute sa grandeur, tant pour ces héros et la mémoire collective, que pour cette merveilleuse machine. - De ce Halifax, seuls les moteurs sont d'origine. Ils furent rapatriés de Bordeaux - qui fut leur base après 1945. - Le travail de reconstruction est mené conjointement par les Anglais et les Canadiens.

- La base d'Elvington (seule base avec autorisation de servir du vin!) sert aujourd'hui de mémorial, à toutes les unités des groupes lourds de la guerre 39/45 qui étaient disséminées dans le nord de l'Angleterre. Anglais, Canadiens, Français et certainement d'autres.

- Beaucoup de photos vous attendent dans ce petit reportage, mais ce n'est qu'un aperçu !
- Notre souhait, c'est de vous susciter l'envie d'y aller lors du prochain voyage de la RAFA, car non seulement c'est une belle expédition, mais la ville d'York est aussi une superbe ville à visiter, et elle est toujours aussi accueillante pour les Français.

Paul Veauvy